Les messes Corona-Zoom reprennent !

Bonjour à tous,

Ce dimanche 8 novembre, on « RE-ZOOOOM »!!
Faute de pouvoir nous rassembler, nous nous retrouverons sur Zoom pour célébrer la messe ensemble et en se voyant, c’est super!!! 

Merciii à toute l’équipe « Corona messe » de Nil👍❣️

La messe débute à 10:30☝😉mais la session s’ouvrira à 10h15 avec 2 vidéos à découvrir… 
!! Ce sera célébration sur Zoom tous les dimanches du confinement !!

Pour ceux qui souhaitent participer, c’est très simple, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et de suivre le processus en remplissant l’ID et le mot de passe de la réunion.

Et pour voir tous les participants en même temps, c’est plus sympa…😉, il faut cliquer sur la petite mosaïque (afficher galerie…) en haut à droite.
J’espère que vous pourrez nous rejoindre sur Zoom…

Voici le lien pour les messes zoom:
https://us02web.zoom.us/j/84230233299?pwd=L2h1a0FiMFV3ckpmYlJSQ3djT3plQT09
ID de réunion : 842 3023 3299 Code secret / mot de passe : 1457

Bon week-end à toutes et tous ☀!

Et après???

Et après ?

Une très belle réflexion du P. Pierre-Alain Lejeune, nouveau curé du secteur
pastoral des Jalles en Gironde pour nous apprendre à voir au-delà de
l’épreuve dans l’espérance.

Et tout s’est arrêté…

Ce monde lancé comme un bolide dans sa course folle, ce monde dont nous savions tous qu’il courait à sa perte mais dont personne ne trouvait le bouton « arrêt d’urgence », cette gigantesque machine a soudainement été stoppée net. A cause d’une toute petite bête, un tout petit parasite invisible à l’œil nu, un petit virus de rien du tout… Quelle ironie ! Et nous voilà contraints à ne plus bouger et à ne plus rien faire. Mais que va t-il se passer après ? Lorsque le monde va reprendre sa marche ; après, lorsque la vilaine petite bête aura été vaincue ? A quoi ressemblera notre vie après ?

Après ? Nous souvenant de ce que nous aurons vécu dans ce long confinement, nous déciderons d’un jour dans la semaine où nous cesserons de travailler car nous aurons redécouvert comme il est bon de s’arrêter ; un long jour pour goûter le temps qui passe et les autres qui nous entourent. Et nous appellerons cela le dimanche.

Après ? Ceux qui habiteront sous le même toit, passeront au moins 3 soirées par semaine ensemble, à jouer, à parler, à prendre soin les uns des autres et aussi à téléphoner à papy qui vit seul de l’autre côté de la ville ou aux cousins qui sont loin. Et nous appellerons cela la famille.

Après ? Nous écrirons dans la Constitution qu’on ne peut pas tout acheter, qu’il faut faire la différence entre besoin et caprice, entre désir et convoitise ; qu’un arbre a besoin de temps pour pousser et que le temps qui prend son temps est une bonne chose. Que l’homme n’a jamais été et ne sera jamais tout-puissant et que cette limite, cette fragilité inscrite au fond de son être est une bénédiction puisqu’elle est la condition de possibilité de tout amour. Et nous appellerons cela la sagesse.

Après ? Nous applaudirons chaque jour, pas seulement le personnel médical à 20h mais aussi les éboueurs à 6h, les postiers à 7h, les boulangers à 8h, les chauffeurs de bus à 9h, les élus à 10h et ainsi de suite. Oui, j’ai bien écrit les élus, car dans cette longue traversée du désert, nous aurons redécouvert le sens du service de l’Etat, du dévouement et du Bien Commun. Nous applaudirons toutes celles et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont au service de leur prochain. Et nous appellerons cela la gratitude.

Après ? Nous déciderons de ne plus nous énerver dans la file d’attente devant les magasins et de profiter de ce temps pour parler aux personnes qui comme nous, attendent leur tour. Parce que nous aurons redécouvert que le temps ne nous appartient pas ; que Celui qui nous l’a donné ne nous a rien fait payer et que décidément, non, le temps ce n’est pas de l’argent ! Le temps c’est un don à recevoir et chaque minute un cadeau à goûter. Et nous appellerons cela la patience.

Après ? Nous pourrons décider de transformer tous les groupes WhatsApp créés entre voisins pendant cette longue épreuve, en groupes réels, de dîners partagés, de nouvelles échangées, d’entraide pour aller faire les courses ou amener les enfants à l’école. Et nous appellerons cela la fraternité.

Après ? Nous rirons en pensant à avant, lorsque nous étions devenus les esclaves d’une machine financière que nous avions nous-mêmes créée, cette poigne despotique broyant des vies humaines et saccageant la planète. Après, nous remettrons l’homme au centre de tout parce qu’aucune vie ne mérite d’être sacrifiée au nom d’un système, quel qu’il soit. Et nous appellerons cela la justice.

Après ? Nous nous souviendrons que ce virus s’est transmis entre nous sans faire de distinction de couleur de peau, de culture, de niveau de revenu ou de religion. Simplement parce que nous appartenons tous à l’espèce humaine. Simplement parce que nous sommes humains. Et de cela nous aurons appris que si nous pouvons nous transmettre le pire, nous pouvons aussi nous transmettre le meilleur. Simplement parce que nous sommes humains. Et nous appellerons cela l’humanité.

Après ? Dans nos maisons, dans nos familles, il y aura de nombreuses chaises vides et nous pleurerons celles et ceux qui ne verront jamais cet après. Mais ce que nous aurons vécu aura été si douloureux et si intense à la fois que nous aurons découvert ce lien entre nous, cette communion plus forte que la distance géographique. Et nous saurons que ce lien qui se joue de l’espace, se joue aussi du temps ; que ce lien passe la mort. Et ce lien entre nous qui unit ce côté-ci et l’autre de la rue, ce côté-ci et l’autre de la mort, ce côté-ci et l’autre de la vie, nous l’appellerons Dieu.

Après ? Après ce sera différent d’avant mais pour vivre cet après, il nous faut traverser le présent. Il nous faut consentir à cette autre mort qui se joue en nous, cette mort bien plus éprouvante que la mort physique. Car il n’y a pas de résurrection sans passion, pas de vie sans passer par la mort, pas de vraie paix sans avoir vaincu sa propre haine, ni de joie sans avoir traversé la tristesse. Et pour dire cela, pour dire cette lente transformation de nous qui s’accomplit au coeur de l’épreuve, cette longue gestation de nous-mêmes, pour dire cela, il n’existe pas de mot.

Urgence – Solidarité avec le Liban

De tout avec le Liban!!

Caritas international, organe officiel de l’Église catholique de Belgique, en lien étroit avec tout son réseau local au Liban, s’engage pour venir en aide au peuple libanais suite à la catastrophe intervenue à Beyrouth.

 

Urgence à Beyrouth – Soutenons le Liban qui en a tant besoin.

L’Église de Belgique s’engage avec Caritas international et tout son réseau sur place.

Pour faire un don, voici le numéro de compte: BE88 0000 0000 4141 avec comme communication:  « Liban ».

🙏En communion de prière & de solidarité avec nos sœurs et frères du Liban🙏

Déjà merciii pour eux!! 

Période de confinement CoViD19 – Coronavirus

Message de Mgr Jean-Luc Hudsyn du lundi 23/03/2020

Résumé fait par et pour le Doyenné de Walhain  

Suite aux directives des évêques de Belgique envoyées ce lundi 23 mars 2020 valables jusqu’au 19 avril au moins, notre Évêque a adressé une lettre à ses collaborateurs pour apporter quelques précisions nécessaires à leur mise en œuvre au sein du Vicariat du Brabant wallon. 

  1. Messe chrismale et semaine sainte

La messe chrismale sera célébrée dès que la situation le permettra. Quant à la semaine sainte – dimanche des rameaux y compris – l’évêque nous invite à la vivre dans nos lieux de confinement en développant des « liturgies domestiques » pour lesquelles des propositions sont disponibles sur le site du vicariat www.bwcatho.be/ (Voir l’article « Le Seigneur s’invite chez vous. Propositions pour prier à la maison » que l’on trouve sous l’onglet Accueil>Prière). D’autres suggestions de prière et de rites signifiants à vivre à domicile seront envoyées très bientôt par le Vicariat. 

  1. Sacrements et funérailles

Tous les baptêmes, communions, confirmations et mariages religieux sont reportés jusqu’à ce qu’il soit à nouveau possible de les célébrer. Le sacrement de réconciliation ne pourra être conféré pendant cette période. Il est toutefois possible, comme l’a récemment indiqué le Pape François « de recevoir le pardon de Dieu sans prêtre. Si tu ne trouves pas de prêtre pour te confesser, parle avec Dieu, il est ton Père, et dis-lui la vérité (…) et promets-lui : “Je me confesserai plus tard, mais pardonne-moi maintenant”». Les funérailles continueront à être célébrées dans une liturgie brève (pas de messe), en groupe restreint (10 personnes maximum) dans le respect des mesures de sécurité prescrites.

  1. Sonnerie des cloches et ouverture des églises

Les cloches de nos églises sonneront à 20 heures pour nous associer aux marques de gratitude et d’estime de la population envers ceux qui s’investissent dans la lutte contre le coronavirus (médecins, infirmières et infirmiers, services de police et d’urgence, décideurs politiques et leurs administrations…). Les églises restent ouvertes pour la prière individuelle et le recueillement quand c’est possible. On veillera toutefois à ce que les « gestes barrières » contre la propagation du covid-19 y soient respectés. 

  1. Carême de partage pour Haïti 

Notre Évêque nous appelle à poursuivre, malgré le contexte, la solidarité avec les populations d’Haïti en versant notre contribution sur le compte bancaire d’Entraide et Fraternité (BE68 0000 0000 3434)

Dans la deuxième partie de sa lettre, notre pasteur nous encourage à rester créatifs au plan pastoral. Il y répercute les belles propositions d’initiatives rassemblées par les Services de la Vie spirituelle et de Communication de notre Vicariat dont nous pouvons nous inspirer. Elles sont toutes reprises sur le site du Vicariat dans l’article ci-haut renseigné (« Le Seigneur s’invite chez vous. Propositions pour prier à la maison »).

En même temps que sa bénédiction apostolique qui conclut sa lettre, Mgr Jean-Luc nous invite, en ces temps particuliers, à « vivre une générosité responsable ».  

 

Corona Virus: mesures prises par les évêques de Belgique

 

!!! L’Église catholique de Belgique  suspend toutes les célébrations liturgiques publiques !!!

 !! Il n’y a donc plus de messes au moins jusqu’au 3 avril !!

En raison de l’expansion de l’épidémie du Corona virus, les évêques de Belgique décident ce jour de suspendre toutes les célébrations liturgiques publiques dans notre pays. Cette décision est effective dès ce week-end du 14 mars et restera en vigueur jusqu’au vendredi 3 avril au moins.

Les baptêmes, mariages et funérailles pourront se dérouler en cercle restreint.

Pour les autres rencontres et réunions pastorales, la plus grande prudence sera demandée.

Les églises demeureront ouvertes pour la prière ou la méditation personnelle.

Les évêques appellent les croyants à vivre ce carême comme un temps de prière, de conversion, de partage fraternel, et d’une plus grande attention à autrui.

Les textes bibliques habituels de la liturgie continueront à inspirer individuellement ou en famille notre progression vers Pâques.

Les sites web de Cathobel, Kerknet, KTO, RCF, Kerk en Leven, les célébrations en radio-tv, RTBF et VRT, les diffusions en live-streaming pourront y contribuer.

Pour les questions relatives aux conséquences de ces décisions, on s’adressera aux évêchés/Vicariats.

Les évêques expriment toute leur reconnaissance à tous ceux et celles qui mettent tout en œuvre pour arrêter l’extension du Covid19 et qui entourent de leurs meilleurs soins les personnes atteintes par la maladie.

Messe télévisée le 8 mars à Nil !!

Le dimanche 8 mars 2020 à 11h

église St-Martin de Nil:

MESSE TÉLÉVISÉE en direct sur RTBF LaUne   et   France 2 !!!

BIENVENUE À TOUS                      

!! pour y assister, être dans l’église avant 10h30 !!

Voici le lien vers la vidéo de présentation:       https://www.youtube.com/watch?v=DytMEw5TQA0

Hommage au Père Paul Daras…

Le Père Paul Daras, ancien vicaire de l’Unité Pastorale de Walhain et ancien aumônier du Carmel est décédé en Pologne le 26 décembre 2019

Tous ceux qui veulent le porter dans la prière pourront lui rendre hommage lors d’une messe célébrée, le dimanche 29 mars 2020 à 15h, église de Sart (Rue du Bois de Buis, 66 à Sart-Walhain)

Qu’il repose dans la Paix du Christ.

 

Le Tour des crèches samedi 21/12/2019

Au programme:         https://www.creches-de-nil.be

Après-midi

Crèche vivante et chantante visitant les personnes isolées, à mobilité réduite…
 L’UP s’associe au Tour ce jour-là pour organiser une animation pour tous les enfants de la catéchèse et les visites ont lieu non plus seulement à Nil, mais encore à Walhain et Tourinnes.

16h Conte de Noël dans le choeur de l’église

Véronique de Miomandre présentera un merveilleux conte de Noël aux enfants réunis dans l’église chauffée et décorée.

16h45 Départ de la place St-Vincent 

Place Saint-Vincent: Départ du Tour des crèches sur les chariots de nos fidèles agriculteurs. 
Au retour, un verre de vin ou de cacao chaud et un morceau de cougnou vous seront offerts.

Pour le tour, pensez à apporter une couverture si vous êtes frileux et une lampe de poche.

Un autocar fera également le trajet pour le confort des personnes plus fragiles.

18h30 Bar et petite restauration 

En l’église Saint-Vincent dans une ambiance chaleureuse.
Animation musicale par « The Cooligans » pendant la soirée.

« Tous disciples en mission » dimanche 20 octobre 2019 à Nivelles

Tous disciples en mission

En point d’orgue de notre Année pastorale, nous sommes invités, le dimanche 20 octobre 2019 à Nivelles, à une grande assemblée de tout notre Vicariat : notre archevêque, le cardinal Jozef De Kesel, et notre évêque, Mgr Jean-Luc Hudsyn, seront présents lors de cette journée.

Au programme, à la collégiale Sainte-Gertrude à Nivelles, de 10h30 à 17h30 :

  • Remontée des projets issus de la démarche par les UP, paroisses et communautés
  • Relecture
  • Témoignages et interpellations par 3 témoins de la société
  • Interpellations de l’assemblée et temps de parole de nos évêques
  • Célébration eucharistique à 16h et envoi

Pour les jeunes :

  • la journée Transmission aura lieu simultanément à Nivelles : organisée par la Pastorale des Jeunes et le service de la Catéchèse, elle s’adresse aux 11-13 ans.
  • Des activités seront aussi prévues pour les enfants en-dessous de 11 ans.

Extrait de la lettre que Mgr Jean-Luc Hudsyn a envoyée le 3 septembre 2019 aux prêtres, diacres et animateurs pastoraux du Vicariat du Brabant wallon: 

En octobre 2018, tout le Vicariat du Brabant wallon s’est lancé dans une démarche

commune intitulée Tous disciples en mission – L’audace d’une conversion. Nombreuses furent les rencontres et les initiatives au sein des paroisses et des Unités pastorales tout au long de l’année écoulée.
Il était prévu de valoriser le mois extraordinaire de la mission que le pape François a voulu mettre en exergue en octobre prochain. Nous allons donc nous retrouver le
dimanche 20 octobre pour vivre une journée vicariale en la Collégiale de Nivelles en présence du Cardinal De Kesel et de moi-même.

Lien vers site internet (vidéo, affiche, infos parking):  Tous disciples en mission

Concert  de Mattéo Terzi (finaliste de the voice Belgique 2019) en faveur du projet du Père Prosper

Concert  de Mattéo Terzi (finaliste de the voice Belgique 2019)
en faveur du projet du Père Prosper

le samedi 19 octobre 2019
20H30 à 22H30

Prix: 12 € en prévente

Lieu: Église partagée de Nil-Saint-Vincent,

place Saint Vincent, 1457 Nil-Saint-Vincent.

Ouverture des portes à 19h – Bar et petite restauration

Info & réservation : billetweb.fr/matteo-terzi

 

Propositions des « amis de Goma »:

Chers Amis,

Le finaliste de The Voice Belgique 2019, Mattéo Terzi, vient dans notre petit village de Nil-Saint-Vincent !!!

Nous, les amis de Goma (des Nilois), organisons ce concert pour un magnifique projet caritatif.

.

Un concert de qualité à un prix démocratique (12€ en prévente!) afin de récolter des fonds financiers pour construire les premières classes de l’école secondaire à Mushebere, un petit village au Nord de Goma.

Ce serait super si vous pouviez participer à ce beau projet caritatif en venant au concert.

Si toutefois vous n’êtes pas disponibles ce jour-là, vous pouvez également soutenir notre projet caritatif en versant vos dons à :

Les amis de Goma

IBAN: BE09 0910 0110 8657

BIC: GKCCBEBB

En communication: Don soutien école

Au plaisir de vous revoir prochainement.

Les amis de Goma